Actuellement 2 chèvres, 3 boucs, 2 brebis, 3 béliers et 8 poules se partagent le terrain. Ces premiers animaux ont en grande partie été récupéré avec l’aide de l’association Bêtes de Scène en 2018. 

Ils vivent au pré en toute saison et ont tous un accès à un abri en permanence.

Afin d’éviter tout risque de naissance -nous voulons en sauver un maximum de l’extérieur, pas en faire un élevage, ou un parc zoologique- nous avons choisi de stériliser tous les individus mâles, à la fois pour des raisons de cohabitation mais aussi parce que les stérilisations sur les individues femelles sont beaucoup plus risquées.

Pour le moment n’ayant pas atteint notre capacité d’accueil maximale, nous ne proposons pas d’adoptions.

Il reste encore des places ! 

Nous continuons donc de toujours accueillir de nouveaux habitants en fonction de nos moyens humains et financiers, car s’occuper d’un animal suppose de la disponibilité, et un peu de moyens financiers pour prévoir les coups dur. Nous privilégions à Dianken, les animaux issus de sauvetage désintéressés… C’est-à-dire récupérés sans que l’ancien propriétaire en tire un profit qui lui permette de continuer son modèle d’exploitation… De cette façon nous n’engraissons pas les élevages que nous dénonçons.